10 MONTRUGEAS, 23200 ST MARC A FRONGIER.
+33 (0)9 72 21 44 00
information@vigicall.com - VIGICALL™ est une marque PERGET

Pourquoi VIGICALL

Created with Sketch.

Pourquoi VIGICALL ?

En France, les abonnés à une ligne fixe sont exaspérés par les appels de démarchage en tout genre (appels qui sonnent et raccrochent au nez lorsque vous répondez, vente forcée via des scripts bien rôdés, escroqueries de tout genre).

Le 16 juillet 2019, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) adopte la décision n° 2019-0954. Il s’agit notamment de permettre la mise en place d’un mécanisme d’authentification pour protéger les utilisateurs contre les usurpations de numéro de téléphone.

Mais y sont exclues les pratiques et techniques de filtrage d’appel risquant de bloquer ceux-ci :

« … les acteurs ont alerté l’Autorité qu’en raison de la complexité de la seconde mesure, les solutions de filtrage ne sont actuellement pas suffisamment matures et risqueraient de bloquer certains flux d’appel à tort au détriment des utilisateurs … ».
Les techniques de filtrages visant à raccrocher l’appel sont jugées critiques et sont donc à proscrire.



– La pétition de l’association de consommateurs intitulée « Démarchage téléphonique – Interdisons le fléau ! » close le 26/07/2020 avec 450 000 signataires en est la démonstration, le sondage réalisé par celle-ci :

Démarchage téléphonique, 88% des français veulent avoir dit « oui » avant – UFC-Que Choisir



– La loi n° 2020-901 du 24 juillet 2020 visant à encadrer le démarchage téléphonique et à lutter contre les appels frauduleux.

Démarchage téléphonique : quel bilan un an après la loi ? – TF1 INFO



– Le 12 février 2021, le Conseil d’Etat a ordonné à l’ARCEP d’abroger les restrictions sur les appels provenant de l’international et les communications émises via des systèmes automatisés. Nous décryptons les conséquences de cette décision pour les opérateurs et les entreprises : La décision du Conseil d’Etat a pour conséquence de permettre à nouveau aux entreprises et centres d’appels d’utiliser, via des systèmes automatisés d’appel et d’envoi de SMS/MMS, des numéros mobiles (06-07), polyvalents (09) ou géographiques (01-05).



A défaut de solution de filtrage téléphonique efficace, les consommateurs délaissent peu à peu leur ligne fixe pour communiquer via leur ligne mobile. Un certain nombre d’entre eux a a adopté comme solution radicale de ne pas raccorder ou brancher de combiné sur la ligne fixe et 9 français sur 10 souhaiteraient pouvoir dire oui avant d’être sollicités.

Et selon l’étude INSEE du 24/01/2022 17% ne décrochent jamais et 23% regardent s’ils connaissent le numéro avant de décrocher. :

Ne décrochent jamais

Décrochent lorsque le numéro  est connu

Veulent avoir dit oui
avant


Toujours selon l’INSEE: « Les personnes équipées se servent moins de leur téléphone fixe :

« Entre 2018 et 2021, la part de la population équipée d’un téléphone fixe est passée de 87 % à 77, et la proportion de personnes indiquant qu’il ne sonne jamais a doublé (5 % à 9 %) ».

Nous pouvons imaginer, qu’une bonne partie, bien que facturée pour ce service,  a trouvé comme solution de débrancher sa ligne afin de ne pas être dérangé !

.
En transposant ce phénomène, ceci reviendrait à renoncer à communiquer par email pour se prémunir des spams si aucune solution d’antispam n’existait, ou encore par manque d’antivirus, couper son abonnement Internet afin d’éviter d’être piraté !


– Ainsi nous pensons être mieux protégés en utilisant le numéro de mobile.(Le coût d’appel à la minute vers un fixe étant bien moindre que vers un fixe, les plateformes de démarchage privilégiant donc jusqu’à ce jour les appels vers les numéros de ligne fixe.)


– Nous voulons nous assurer d’être joint en tout temps, tout lieu dans un monde de plus en plus moderne et mobile, où la vitesse et la quantité des échanges s’accentue : développement du télétravail, livraison à la demande, planification de visites et rendez-vous à la volée etc.…

La pandémie de COVID a accentué et accéléré ce phénomène de transformation de la société à travers les mesures de télétravail rendues nécessaires.

Cette situation a pour effet pervers d’institutionnaliser la divulgation du numéro de mobile personnel, réservé jusqu’alors aux seuls proches et amis, à des acteurs potentiellement moins scrupuleux (sites e-Commerce, réseaux sociaux, plateformes collaboratives, organismes, client, entreprises, etc…). Certains allant même jusqu’à exiger votre numéro de mobile pour une « meilleure authentification » . Laquelle ?

Ainsi, une véritable base mondiale est donc en cours de constitution et laisse entrevoir le futur et la démocratisation d’un phénomène ou chacun sera joignable à merci, via différents canaux (voix, SMS, MMS, notification d’applications etc…), une fois la communication via ligne fixe totalement délaissée (tendance se dégageant clairement dans l’étude INSEE mentionnée plus haut).


Le législateur ayant démontré ses limites dans le domaine de la protection des usagers de la ligne fixe, il en va de même pour les utilisateurs de ligne mobile.


Bien que l’acte d’appels soit loin de décliner en téléphonie mobile comme en téléphonie fixe, la ligne fixe est délaissée au profit du téléphone mobile par le consommateur. Il doit donc se protéger lui-même via les solutions techniques, pas toujours disponibles sur le marché. 

de lignes fixesen moins
en 3 ans

possèdent une ligne
fixe

possèdent un
smatphone